Devant la Loi

800px-Place_de_la_République_-_Égalité

Allégorie de l’Égalité, Leopold Morice et Charles Morice 

Par Duncan Riley 

1/1/2021

 

La loi regarde sans yeux 

Comme une statue aveugle 

Son épée en haut 

Son bouclier sur le sol

 

Elle fait nombres des noms 

Masques des visages 

Caricatures des personnages

Cadavres des corps 

 

La vieillesse marche lentement 

Traînant le boulet de son passé

La jeunesse meurt trop vite 

Encerclée par des années menaçantes 

 

Devant la loi 

J’écoute des voix étouffées

Je vois le sang sur les gants 

J’entends le bruit grinçant

 

La société a ses chirurgiens

Qui coupent le corps social 

Déchirer la chair, exciser le coeur 

Sans penser et sans comprendre 

 

Qui est là-bas, sous ces chiffres?

Qui est là-haut, sous ces robes? 

Les barres de ce tribunal 

Séparent deux aspects du même visage 

 

Le méfait attrait le respect 

La sympathie est un péché

La cruauté, elle est reine 

Et la dignité, elle est criminelle 

 

Mes amis, n’oubliez pas ceci 

La chaîne qui lie celle-ci 

Nous lie tous aussi 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s